Je pense avoir un trouble alimentaire. Que faire ?

Je pense avoir un trouble alimentaire. Que faire ?

Si tu sens que ta relation avec la nourriture est plus difficile ou que la nourriture prend simplement trop de place dans ta vie, ça peut être signe que tu es à risque. Nous t’encourageons à en parler à un professionnel de la santé, qui saura te guider. Seuls un médecin ou un psychologue peuvent donner un diagnostic officiel.

C’est important de t’entourer de personnes proches qui peuvent t’écouter et te soutenir dans ce que tu vis. Ces personnes peuvent être des parents, de la famille, des amis, etc. Personne ne peut s’en sortir seul, on t’encourage à parler à tes proches.

Il t’arrive peut-être aussi de t’inquiéter pour un ami ou un membre de ta famille. Il est important d’écouter cette personne et tenter de comprendre ce qu’elle vit et comment elle se sent. Il peut être utile d’en apprendre sur les troubles alimentaires afin d’avoir une meilleure compréhension du proche en qui tu aimerais venir en aide.

De plus, lorsque nous voulons lui faire part de nos inquiétudes, parler au « je » est une excellente approche à avoir. Il est préférable d’éviter les sujets de conversation qui tournent autour du poids et de la nourriture avec cette personne afin d’éviter que la nourriture prenne encore plus de place dans sa vie. Le mieux que tu peux faire, c’est simplement d’être là et de soutenir cette personne dans ce qu’elle vit présentement.

Pour avoir plus d’informations sur le sujet, visite le site d’Anorexie et Boulimie Québec, en cliquant ici.

16 décembre 2020 / par / dans
Commentaires

Les commentaires sont fermés ici